Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 10:20

Du 28 août soir au 31 août

Retour sur la semaine
Une semaine avec des hauts et des bas, les bas correspondant bien sûr aux problèmes liés aux troubles du comportement alimentaire.

Mardi soir j'ai eu l'honneur de boire du champagne pour anniversaire à la mairie. Ce fût fort sympathique après une journée de boulot de fêter mon anniversaire avec mes collègues, et de bien discuter avec eux.
Le soir ce fût repas de famille à la maison...quoique que restreint entre ma mère, ma sister, mon neveu et moi. Bien sûr il y a des couaques alimentaires, mais le jour de mon anniversaire ce n'est pas si grave non. Un excès de chips, fondue océane et une part de chaque gâteau. Miracle j'ai su m'arrêter toute seule, point de boulimie ou de compulsions.
Niveau cadeaux je n'ai rien eu de ma mère puisqu'elle m'a fait mon cadeau début juillet avec mon ordinateur portable (c'est également mon cadeau de Noël). Ma sister n'avait pas trop de sous alors ce fût des bibelots un cavalier king charles et une assiette avec des dauphins. Peu importe le prix, un cadeau fait toujours plaisir.
Le lendemain boulot nickel, mais bêtise alimentaire à midi : j'ai terminé le poisson et j'ai repris une part de gâteau. Un repas normal quoi mais pour moi c'est presque inconcevable et la culpabilité est tellement intense.
Mercredi après midi je me suis vu confiée un boulot intéressant pour le service de l'urbanisme : commencer de faire un document. Ca fait plaisir de voir qu'on mise sur mes capacités et mon potentiel.
Mercredi soir après ma séance chez le kiné, je suis allée avec ma mère et dans notre nouvelle clio acheter mon appareil photo. J'arrive au magasin.
« Je peux vous aider Mademoiselle ? »
« Non c'est bon, je sais déjà ce que je veux »
Je montre l'appareil photo que je veux.
« Je ne sais pas s'il m'en reste en bleu »
« Ce n'est pas grave, la couleur ne me préoccupe pas »
« J'en ai pu »
Chiooottttte j'en ai marre pas de chance cette semaine dès que je veux claquer ma paie.
« Je peux vous vendre le modèle d'expo. »
« Ca dépend, vous me faites combien de réduction »
J'ai obtenu 29 euros de réduction, ce qui fait qu'en achetant l'étui de protection et la carte mémoire j'en ai eu pour le prix de base de l'appareil photo. Bonne affaire.

Jeudi matin, je me lève toujours avec plaisir pour me rendre à mon boulot. Grosse tâche le matin : photocopiage de 14 gros dossiers en 3 exemplaires avec une collègue avec comme ultime limite 13H. A deux et avec une bonne organisation, et en travaillant intensément de 9h à 12h45 on a bouclé le boulot. J'étais sensée quitter à 12h mais voilà quand je commence un boulot je le termine.

Pause déjeuner rapide à la maison. Juste temps de rentrer, de grignoter une pomme et me voilà repartie au boulot. Victoire j'ai reçu mon dossier d'inscription pour mon BTS en alternance.

Fin d'après midi, le maire me reçoit rapidement. Je lui avais demandé s'il était possible de faire un bts en alternance à la mairie. Pour le moment j'ai 60% de chance de mon côté, mais rien n'est décidé il lui faut encore plus de renseignement pour voir si c'est possible ou non.

A peine la journée de boulot terminée rdv chez le kiné...et dernière fois que je vois mon kiné que j'adore parce que le cabinet a été vendu...snirfff. Ensuite rdv chez le dentiste pour mon problème de dent cassée. La dentiste me dit que c'est une catastrophe. Je commence à stresser comme une malade sur mon siège, moi qui psychote toujours sur les dents...La dent est cassée en deux, ça arrive souvent me dit elle sur les molaires avec un gros amalgame. Elle m'endort la gencive. « Dis moi si vous avez mal ». J'ai mal, je ne dis rien, ça fait depuis lundi que j'ai mal je m'en fous et je commence à prendre un malin plaisir à avoir mal. Elle prend la pince. Je ferme les yeux. « Dites moi si vous avez mal ». Moi j'ai surtout peur, c'est pour ça que je ferme les yeux. Le morceau de temps est arraché. C'est pas un petit morceau...Je suis soulagée, je ne vais plus avoir mal. La dentiste me met un pansement et me donne un rdv avec ma dentiste attitré le 10 septembre.

Vendredi, c'est avec le cœur gros que je vais au travail, c'est ma dernière journée de boulot et je suis triste. J'amène les croissants, tant pis si ça me coûte cher, mes collègues m'ont tellement apportés pendant ces trois semaines que j'ai envie de les remercier.

Une journée où j'ai été gâtée. C m'a offert un jeu de société sur la Meurthe et Moselle pour mon anniversaire et mon départ. T m'a fait des photocopies couleurs du plan de ma ville de 1808 et m'a payé un coca light. Avec G on eu plein de longues pauses café où l'on a bien discuté et où il m'a offert mes cafés. Mr A (un des grand chef) m'a fait la surprise de me déposer sur mon bureau un petit paquet contenant deux pâtisseries délicieuses que j'ai mangé avec plaisir...dans ce cas là on arrive à passer au dessus de l'anorexie. Par contre ayant commencé à faire un écart...j'ai englouti les quelques croissants qu'il restait à côté de moi.

Niveau boulot j'ai terminé mon document pour le service de l'urbanisme. T a été surpris de la qualité et de la rapidité avec laquelle je l'ai fait.

Et puis voilà la journée qui se termine et l'heure de partir. J'aimerais continuer encore mon job d'été, je ne me suis jamais sentie aussi épanouie dans ma vie, je n'ai pas envie que ça se termine.

Tout le monde me dit au revoir et me dit de repasser de temps en temps...le plus drôle finalement c'est que peu importe le niveau hiérarchique de mes collègues, tous m'ont dit de repasser.

18h je franchis les portes de la mairie. Encore des heures supp, tant pis, ça va me manquer de ne plus travailler. J'angoisse de me retrouver de nouveau à la maison...

P9020005.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route