Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 11:24

Les pro-guérisons


ill--13-.jpg

 

On entend parler sans cesse du clan des pro-ana, mais on n’évoque jamais le clan des pro-guérison. Pourquoi on n’en parle pas, simplement parce que leur but est de guérir. Ce but est noble, sauf qu’il y aussi pas mal de dérives.

En 2005 après des années de fidélités à un forum d’entre aide, je suis partie. Pourquoi ? Parce que tout le monde était tellement focalisé sur la guérison qu’on n’avait même plus le droit d’aller mal. D’ailleurs actuellement on ne peut plus dire grand-chose sur ce forum, du moment que l’on n’est pas dans l’optique de la guérison à 100% on n’y a plus notre place.

C’est comme ça  qu’un beau jour je me suis retrouvée sur un forum pro-ana. J’ai déjà infiltré les pro-ana par curiosité, pour voir qui elles étaient réellement car on les critique toujours vivement sans savoir finalement qui elles sont. Et comment juger quelque chose qu’on ne connait pas ? Et puis puisque je ne pouvais plus parler de mes souffrances sur le forum d’entre aide, il fallait trouver ailleurs des personnes qui m’écouteraient.

Sur ce forum, j’ai découvert des personnes malades de troubles du comportement alimentaires qui ne parvenaient pas à aller mieux et pataugeaient dans la maladie (Comme moi). Finalement ce forum m’a beaucoup apporté, je n’étais plus seule dans ma souffrance et mon désespoir. On se serrait les coudes quand ça n’allait pas, et même si chacune avait envie de perdre du poids il n’y avait aucune compétition sur qui serait la plus maigre ou sur qui mangerait le moins. Au contraire on secouait les filles qui perdaient trop et qui était en danger, car on ne veut jamais voir mourir une amie. Au fond de nous chacune avait envie de guérir et d’aller mieux mais n’y réussissait pas.

 Bon je ne cache pas qu’on se refilait parfois des astuces, mais je n’ai pas appris à vomir grâce à ce forum mais uniquement en écoutant les documentaires sur les TCA qui sont une mine d’information pour devenir encore plus malade. ..vive la télévision trash.

La chose est que sur ce forum il n’y avait que des malades de TCA, les autres filles étaient exclues, parce qu’on ne voulait entraîner personne dans la spirale infernale des TCA.  Depuis je l’ai quitté car il ne me convenait plus.

Finalement les pro-ana tel qu’on les définit à la télévision on le retrouve essentiellement sur skyblog. Ce sont des petites minettes qui ont grandi avec le culte de la minceur et ne pense qu’à maigrir, essayant n’importe quel régime et pensant que l’anorexie et la boulimie c’est génial puisqu’on peut maigrir. La dessus la société devrait se remettre en question car ce n’est pas normal que des gamines de 10 ans, voire moins soient complexées par leur poids et veuillent maigrir à n’importe quel prix.

Le problème est que souvent une malade qui n’arrive pas aller mieux est considérée par les pro-guérison comme une pro-ana. Non ce n’est pas parce qu’on n’arrive pas à guérir qu’on fait l’apologie des troubles alimentaires.  On a  seulement besoin d’écrire notre mal-être via un blog pour se libérer de nos démons et trouver du soutien.

C’est là que les pro-guérisons opèrent. C’est comme si elles avaient oublié la souffrance qu’engendre les troubles du comportement alimentaires. Dans des commentaires sans pitiés elles vous rabaissent, vous répètent que vous n’êtes pas malade, que vous inventez tout. Elles n’ont aucune pitié, aucun tact, aucune compassion, aucune tolérance. Je comprends qu’elles vouent une haine à la maladie, mais il ne faut pas oublier que derrière la maladie il y a aussi un malade qui est touché par les mots. Attaquer une personne faible c’est bas, et c’est l’enfoncer encore plus dans son mal-être.

Les reproches des pro-guérisons, je ne connais que trop bien. C’est souvent qu’elles m’attaquent. Elles prennent un malin plaisir à me faire du mal. Mais pourquoi ? Qu’est ce que je fais de mal en parlant de ma maladie sur internet ?

J’ai tenté en vain de me justifier pour me défendre, maintenant j’ignore ses filles sans scrupules guéries et fières de l’être (ou en voie de guérison).

Reste que j’ai remarqué qu’elles formaient un clan que je nommerais les pro-guérisons où la compétitivité est de mise. C’est à celle qui ira le mieux, qui mangera le plus équilibré…Dérive vers l’orthorexie ? Personnellement je trouve ça malsain, après ce n’est que mon avis.

Heureusement les guéries et fières de l’être sont une minorité (comme les pro-ana d’ailleurs).

Reste qu’elles existent et elles font beaucoup de mal aux filles encore malades. Combien d’amies ont dû arrêter leur blog parce qu’elles étaient harcelées par ce genre de fille ? C’est sordide d’aller mieux et de s’en prendre à ceux qui vont mal.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Mes écrits