Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 20:55

Rapport d’autopsie d’une anorexique-boulimique

 sad--30-.jpg

Elle avait 19 ans seulement, et souffrait d’anorexie-boulimie depuis 5 ans. Elle est morte suite à une rupture gastrique, après avoir ingéré 5,6 litres de nourriture.

Elle pesait 43 kilos pour 1,55m

 

La rigidité cadavérique avait envahi son corps, cela même qui apparaît entre 12 et 72 heures. Les contusions montraient qu’elle était morte depuis au moins 8 heures. Ses yeux étaient opaques. Si l’on regardait au niveau de son estomac on pouvait voir une teinte verdâtre, signe typique des organes internes pourrissant que l’on nomme ‘putréfaction’. La pourriture de ses organes internes avait du être accélérée par les sucs gastriques car normalement cela prend quelques jours.

 

En raison des multiples contusions, une autopsie a été faite. Le contenu de son estomac s’était répandu dans tout son corps. Le sang et la nourriture avaient envahi son anus et son vagin, ce qui avait provoqué des contusions « fraîches » qui pouvaient faire penser à des violences sexuelles.

L’autopsie a montré que son estomac s’était étendu des côtes au pubis, et qu’il comportait une énorme déchirure.

On pouvait observer d’autres anomalies : son cœur avait rétréci et montrait les caractéristiques d’un cœur souffrant de la famine : les muscles détruits et les cellules immunitaires mortes. Son cerveau avait gonflé suite à l’augmentation du débit sanguin du à la rupture gastrique. Il avait commencé à gonfler dans le crâne alors qu’elle n’était pas encore morte. Elle souffrait également d’une pneumonie.

Voilà la traduction « en gros » d’un article en « vogue » sur certain site internet américain. Normalement il est plus long, la fille qui l’a rédigé nous fait par de ses impressions et insiste sur le fait qu’on peut mourir d’une rupture d’estomac.

Elle nous explique que les boulimiques vomisseuses tuent à chaque crise leur estomac, car lorsque l’on mange l’estomac se dilate et s’il se dilate de trop il écrase les vaisseaux sanguins ce qui coupent l’approvisionnement en sang et tue une partie du tissu des parois gastrique. Cette partie est alors affaiblie. Les vomissements provoquent des grosses pressions sur l’estomac, notamment sur la partie affaiblie ce qui peut provoquer à plus ou moins courte durée une rupture de l’estomac…

D’après les scientifiques l’estomac ne peut contenir que 4 litres de nourriture.

Personnellement je connaissais ce risque de rupture gastrique. J’en avais déjà entendu parler mais par les troubles alimentaires. Ma sœur m’avait parlé de certains rescapés des camps de concentration qui avait tellement mangé après leur libération qu’ils en sont morts. Donc je ne remets pas en cause cet article qu’une amie m’a transmis.

 

Cette histoire morbide n’a pas été mise sur le net parce que le trash fait fureur, mais pour montrer dans quelques conditions atroces on peut mourir des TCA notamment lors de vomissements provoqués.

 

 Il n’y a pas de glamour, aucune beauté à vivre ses derniers instants dans les plus grandes souffrances au dessus des toilettes. Ce message est plus particulièrement destiné à celles qui pensent que l’anorexie et la boulimie sont des moyens faciles de maigrir. Non ce sont des maladies mortelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Risques et Complications des TCA