Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00
Dépression : saisonnière, mélancolie ou bi-polaire ?
 : Dépression : saisonnière, mélancolie ou bi-polaire ? La dépression peut revêtir plusieurs formes, donc plusieurs appellations. Lexique des mots les plus souvent employés pour qualifier les troubles psychiques.
Déprime
D'un point de vue médical ce mot ne veut rien dire. Il est utilisé dans le langage courant des patients pour signifier un coup de blues, une baisse de moral.
 
 
Dépression
On peut parler d'état dépressif, de trouble dépressif ou de maladie dépressive. Tous ces mots sont pratiquement synonymes.
Les mots maladie et trouble renvoient à la notion de maladie.
Le mot état à la notion de durée.
La dépression c'est comme la fièvre, cela va du bénin au malin, mais c'est toujours en dehors de la bonne santé.
 
 
Dépression majeure
Attention ce mot n'exprime pas une dépression spécialement grave. C'est une dépression caractérisée (dont les symptômes exprimés possèdent toutes les caractéristiques de la dépression).
 
 
Dépression mineure
De même que pour le terme expliqué ci-dessus, cette expression ne signifie pas que la dépression n'est pas grave. Mais que les symptômes de la maladie s'expriment de façon atténuée.
 

Dépression bi polaire
On parle beaucoup de cette pathologie que l'on appelait encore récemment le trouble maniaco-dépressif.
La personne qui souffre de dépression bi polaire présente plusieurs épisodes récurrents de dépression majeure avec alternance d'états qu'on appelle maniaques ou hypomaniaques.
En termes de symptômes, c'est une dépression que l'on dit " en miroir " : à la tristesse pathologique correspond la joie pathologique, au ralentissement psychomoteur, l'agitation psychomotrice, à l'émoussement du désir, un désir tous azimuts etc.
Le malade passe par trois phases : phase de dépression, phase d'excitation et phase où l'individu est normal et n'a aucun symptôme.
On ne connaît pas les origines de cette forme de dépression. On pourrait l'expliquer par un phénomène d'embrasement au niveau neuronal qui engendre l'apparition des symptômes.


Dépression endogène et exogène
Aujourd'hui, ces deux termes ne sont quasiment plus employés parce qu'il existe des formes mixtes de dépression.
Dépression endogène : dont l'origine vient de l'intérieur.
Dépression exogène : en réaction à un problème extérieur.

Mélancolie
C'est une dépression grave en terme d'intensité qui associe un certain nombre de symptômes, comme la douleur morale, l'idée de culpabilité importante, parfois des troubles délirants. La mélancolie est une urgence psychiatrique car le risque de suicide n'est pas négligeable.
 
 
Dépression saisonnière
La dépression saisonnière débute en général fin septembre et dure jusqu'en mars. Son origine est due à la diminution d'intensité lumineuse. Elle se manifeste par les signes habituels d'une dépression : tristesse, perte de désir, de plaisir et de confiance, hypersomnie et prise de poids entraînée par des compulsions pour le sucré. Une fois le printemps revenu tout rentre dans l'ordre.
 
 
A lire : 
"Le livre blanc de la dépression" Dr Frédéric Raffaitin - Editions Privat
" Je vais craquer " Professeur Henri Cuche - Dr Alain Gérard - Editions Flammarion
 

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Psychologie & cie