Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 23:07

En ce début d’année 2011, il est temps de faire un petit point sur mes TCA et leurs évolutions.

2011 est « l’anniversaire » (si l’on peut dire…) de mes 11 ans de TCA . On s’en passerait bien vous me direz de ce genre d’anniversaire, je suis tout à fait d’accord.

En 11 ans j’ai fait un beau bout de chemin et je n’ai pas tout résolu. Je vais mieux, c’est le principal.

Anorexia_Nerviosa_by_tartmadness.jpg

Mais je ne me considère toujours pas guérie car :

  • -          Je suis incapable de connaitre mon poids sans avoir l’envie de maigrir et me trouver trop grosse.
  • -          Je fantasme toujours sur « les os »
  • -          Je sens encore quelques fois la graisse « pousser »
  • -          Je flique encore pas mal mon alimentation.
  • -          Je culpabilise encore énormément sur les « écarts »
  • -          J’ai encore beaucoup d’angoisses diverses (enfin ça n’a pas forcément de liens avec les TCA)

_Anorexia__by_skyqeen.jpg

Cependant :

  • -          Même si j’ai toujours envie de maigrir, la voix de la raison est plus forte et il est hors de question de devenir un tas d’os.
  • -          Quand je boulotte un peu, j’arrive à me dire « tant pis » c’est pas grave et je parviens à m’arrêter (avant je me disais plutôt : je ne suis pu à ça pres continue de t’empiffrer…)
  • -          J’accepte un peu mieux mes formes
  • -          Je suis sortir complément de l’emprise de la balance.
  • -          Je ne fais plus de sport à outrance (faut dire que j’ai pas le temps).
  • -          Je n’ai plus envie de regarder les émissions sur les TCA, les films sur les TCA ou lire un bouquin sur les TCA. Non les TCA ne m’intéressent absolument plus.
  • -          Les TCA ne sont plus le centre de ma vie
  • -          Je ne suis plus déprimée.
  • -          Je ne prends plus d’anxiolytique ou d’antidépresseurs.

Smile_by_Wings_Of_A_Messiah.jpg

Si je vais mieux, ce n’est pas grâce à la médecine. J’ai toujours été très mal guidée et encadrée. Entre le chantage au poids à l’Hôpital pour enfants : tu prends du poids ou sinon on t’enferme loin de ta famille et tes amis…

 J’ai vu une tonne de psy qui n’a servi à rien à part vouloir me piquer de l’argent, parce que vous comprenez quand on paie une partie de sa séance ça vous responsabilise. Désolée, moi je préfère me faire une toile, m’acheter des chaussures, plutôt que de payer pour raconter dans le vide ma vie et mes soucis existentiels. Parce que oui aucun psy ne m’a guidé ou parler…

On m’a gavé de médicaments qui ne servaient pas à grand-chose. Du moins les antidrépresseurs, c’est des saloperies qui lorsqu’on les arrête vous mettent en état de manque. Les anxio je ne vais pas leur jeter la pierre, c’est utile à petite dose quand on fait des crises d’angoisses.

571446491e88a5b71f978b92dd222821.jpg

C’est grâce à ma grossesse, que j’ai signé un traité de paix avec moi-même, parce que je n’étais plus toute seule. J’ai découvert que mon corps n’était pas si méchant, si j’ai pris rapidement du poids au début ça s’est vite stabilisé. A force de me voir avec des formes, je suis parvenue à me détacher un peu du modèle féminin filiforme que la société nous impose.

L’arrivée de mon bébé m’a complétement décentré des TCA et cie. Maintenant j’ai une autre raison de vivre que de maigrir.

104306495.jpg

Le mieux des derniers mois, je ne le considère pas comme un acquis. Dans la vie rien n’est jamais acquis et ça dans tous les domaines. Je me dois de rester vigilante et je pense que je devrais l’être toute ma vie, tout simplement parce que les TCA sont ma drogue et on n’est jamais guérie à 100% d’une addiction.

N’empêche je suis heureuse d’aller mieux, de me sentir mieux dans ma peau et d’être heureuse de vivre.

Et finalement c’est vrai ce qu’on dit, on se sent mieux vers la trentaine qu’à la vingtaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Carnet de route