Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00

L'anorexie mentale

On peut souffrir d'anorexie mentale  à tout âge. La plupart du temps la maladie se déclare lors de l'adolescence. Les garçons ne sont pas épargnés.

On ne devient pas anorexique du jour au lendemain: le passage d'une alimentation normal à la privation peut prendre des semaines, voire des mois.

Principales caractéristiques de l'anorexie mentale
• refus de maintenir son poids au-dessus du poids normal minimum pour son âge et sa taille
• perte de poids de 15 % ou plus de son poids originel (cependant on peut être anorexique avec un poids normal, voir un peu supérieur à la normale)
• peur intense de prendre du poids ou de grossir
• peur de ne pouvoir contrôler la prise de poids
• image déformée de son corps
• aménorrhée chez la femme (absence des règles)

Comportements associés à l'anorexie mentale
• restrictions alimentaires
• stockage, dissimulation, grignotage, émiettement ou mise à la poubelle des aliments
• comportements compulsifs ou ritualisés, tels que le découpage de la nourriture en petits morceaux ou sa réorganisation dans l'assiette
• comportements associés à l'anxiété lorsqu'une personne doit manipuler certains aliments (les mesurer, les peser)
• préoccupation d'ordre alimentaire, lecture de recettes, préparation de plats uniquement pour les autres
• port d'habits amples ou superposés de façon à dissimuler la perte de poids
• activités et exercices physiques compulsifs
• repli sur soi et dissimulation

Conséquences physiques de la perte de poids
• difficulté à se concentrer, à penser clairement
• sensibilité au froid
• abaissement de la tension artérielle pouvant entraîner des évanouissements, des vertiges ou des pertes de connaissance
• affaiblissement général
• rétrécissement des muscles et autres organes tels que le cerveau
• amincissement ou chute des cheveux
• pâleur de la carnation (anémie)
• déshydratation pouvant entraîner la constipation, le dessèchement et le craquèlement de la peau
• ostéoporose
• apparition de lanugo (duvet) sur le visage et les bras

L'anorexie mentale se manifeste surtout chez la femme (95 %) et commence habituellement au début ou à la fin de l'adolescence. Elle frappe généralement des adolescentes très performantes. Les anorexiques ont tendance à être perfectionnistes et ont de la difficulté à s'adapter au changement.
L'anorexie mentale peut se manifester à la suite d'un régime et engendrer un cycle de perte de poids et de jeûne. Les sujets anorexiques peuvent manifester des comportements combinant la restriction et la purge (prise de laxatifs, de diurétiques, vomissements volontaires) afin de conserver un poids minimal. Se sous-alimenter, éviter les aliments hypercaloriques et faire des exercices physiques vigoureux sont parmi les comportements restrictifs de l'anorexique. Ces comportements détruisent la santé physique, l'estime de soi et les sentiments valorisants. 15 % des sujets anorexiques meurent soit directement, soit des conséquences de ce trouble alimentaire, notamment d'une défaillance cardiaque.

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie