Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
--> voici un texte que j'ai écrit il y a deux/trois ans...

Le poids ne fait pas le bonheur


L'anorexie est un contrôle de soi. La nourriture est le fondement de ce contrôle, elle est le pouvoir. C'est moi, et moi seule, qui décide de manger ou de jeûner. J'ai la force de résister aux aliments, à la base de la vie humaine.

L'anorexie au fondement n'est pas un problème de poids, et elle ne le sera jamais. Elle est le résultat d'une accumulation de mal-être psychologique, physique et de souffrances. Avec le temps ce mal-être et ces douleurs s'amplifient, et se traduisent par l'intermédiaire du corps.
Il faut donc arrêter de voir l'anorexie comme conquête incessante de la minceur. La maigreur de l'anorexique est simplement un refus de la vie, de l'existence, du monde...seulement un essaie de communiquer.

Au début l'anorexie est la seule recherche du bien-être...l'euphorie du jeûne nous fait croire qu'elle nous rend la vie meilleure...mais en fait elle nous piège dans sa toile infernale. Le rêve devient cauchemar, les rires deviennent pleurs...
Notre société du paraître ne nous aide pas à nous sentir mieux puisque minceur y est synonyme de bien-être, de bonheur et de plénitude.

Mais le poids ne fait pas le bonheur...

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Mes écrits