Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
Encore et toujours


Encore et toujours l'anorexie m'appelle. Pourquoi ne puis je pas faire la sourde oreille? Je fuis, ma vie est une fuite. Je m'enfuis avant que le problème arrive, je l'évite toujours pour me réfugier dans mon cocoon. Si c'est endroit avait une forme, ce serait une immense boule blanche où je pourrais me réfugier à l'intérieur. Il y ferait tout doux, tout chaud. Je me sentirais en sécurité loin du monde cruel et incompréhensif. Mais pour me rappeler ma douleur, les parois seraient recouvertes de petits piquants. Ainsi je n'oublierais pas que la vie est un enfer, que mon existence est synonyme de douleurs.

Ne parvenant pas à trouver la douceur et le bonheur dans la réalité, je me crée un monde parfait grâce à mon imagination. Dans ce pays magique ce sont les légumes qui font grossir, pour perdre du poids on avale des cookies ou bien on va nager des heures dans le lac en chocolat. Mais pourquoi maigrir puisque l'intolérance n'y existe pas? Gros, maigre, laid, cul de jatte... tout le monde y est heureux. On mange à sa faim. On dort jusqu'à être en pleine forme, on s'aime, on s'aide. C'est un monde utopique si paisible...

Mais en relisant mes mots, je retrouve mes maux. L'anorexie se lit en mes lignes, jamais elle ne me quitte. J'ai compris pourquoi je ne réussis pas à mener une vie sentimentale ordinaire... j'ai déjà ma moitié. Notre amour, notre haine dur depuis près de trois longues années. Elle est tout pour moi, mes joies, mes peines, mon refuge, mon soutien. Elle me semble si douce, si tendre, comment croire qu'elle me veut du mal?

Anorexie,
tu es ma vie,
tu es ma mie,
pourtant il faut que je te renie...

mars 2003

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Mes écrits