Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
Un médecin qui connaît bien ses malades, a conçu ce texte pour les aider à s en sortir.
Il l'a rédigé comme un conte.



Promesses carnivores
L'aurore tissait lentement son manteau de couleur,
Princesse, tristement, lissait ses poils de douceur/
Elle regardait au loin. Elle ne voyait rien.
Elle avait froid, et mal,
et les deux à la fois.
Elle appela.
Du fond e l horizon,
Elle vint : Elle avait nom "Lanor"
Elle vint et s'assit, tout au bord.
Je t'attends depuis longtemps, dit princesse.
Et pour la première fois, la jeune fille regarda Lanor.
Sa Lanor; ne l avait-elle pas appelée?
Dans le scintillement de l 'aurore,
Fatiguée paraissait Lanor,
Et maigre, et vieille, sommairement assise
au bord d une jeune fille passive.
Celle-ci se sentit fondre.
Une larme troua sa nuit.
"Lanor fidèle, tu m aimes?".
J'ai faim, dit Lanor.
"Ca se voit tu es si maigre:
Mange", dit la princesse, en prêtant son flanc.
Il était si gras, et Lanor mangea.
Tu me fias mal, dit la princesse à la peau si douce.
Je sais, jeune fille, c'est parce que je t aime.
Lanor se lécha les babines et d'un bond disparut.
Tout le jour, la jeune fille pleura.
Sur le soir, dans un rougeoiement de crépuscule,
Lanor revient, minuscule.
Comme tu viens tard, dit princesse, un peu triste.
Je tarde a venir, je sais mais je suis frêle!
Et princesse prêtait son flanc.
Que faut-il pour venir plus vite, que je t aime?
"ton flanc", dit Lanor...très vite.
Tiens manges et ne me quitte.
Je ne suis jamais très loin, dit Lanor.
Deux jours passèrent, et princesse était en colère.
Lanor surgit hors de l'ombre
d'un saule.
Elle avait mille poils de plus.
Lanor dit a princesse, très fière:
"Tu as vu, tu me réussis"
Les semaines passaient.
Lanor mangeait du flanc et de plus en plus vite accourait.
Du fond de la mémoire, elle venait;
Du clair de la joie, elle bondissait;
Tjrs vainqueur, du combat elle sortait.
Et princesse donnait son flanc.
Et plu lisse, plus gras il repoussait.
De mémoire de princesse, on n 'avait jamais vu ça.
N'y tenant plus, un jour princesse murmure.
Lanor, Ma Lanor, reste avec moi
Je file, je vole, je ne sais plus rien du sol, répondit Lanor


"Tu m'écoute à la fin?" dit princesse blessée.
Ds l'espace de toi, je promène ma faim,
répondit l'animal égoïste.
Tu es bien cruelle, mais je t'aime, dit princesse.
J'en conviens, répondit Lanor

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie