Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
Aurélie a 20 ans. Elle a eu une période de prise de poids vers 17 ans, lors d'un bref séjour linguistique en Angleterre. C'était sa première réelle expérience de vie hors de la famille. Elle avait eu quelques conflits avec sa famille d'acceuil. S'y est ajouté la perte de ses repères sociaux et de ses habitudes alimentaire...à son retour, elle pesait 5kg de plus et se sentait très mal dans sa peau. Elle a aussitôt entamé un régime drastique et reperdu tout le poids en excès. Mais elle ne s'en est pas tenue là. Son régime s'est vite transformé en obsession des aliments riches et maintenant, elle ne peut plus rien avaler sans résoudre un monstrueux dilemme. Toute nourriture lui fait redouter de reprendre les kilos si chèrement perdus. Il lui arrive de se dire qu'une telle éventualité serait une catastrophe insurmontable et elle surveille son poids à de nombreuses reprises au cours de la journée. Elle a atteint un évident degré de maigreur mais elle préfère continuer son "régime" en prévention de ce risque. Lorsque sa mère lui parle de son poids et lui demande de manger plus, elle a de fréquents accès de révolte et d'agressivité. Elle a le sentiment que celle-ci cherche à la rendre obèse et qu'elle ne tient aucun compte de ses besoins réels. Grossir signifierait retrouver son mal-être, révéler sa faiblesse et risquer d'être rejetée. Cette pensée la terrorise. Pour vérifier que son aspect physique est acceptable, elle s'observe longuement dans son miroir. Elle traque toute forme de surchage et s'attarde longuement sur ses hanches, ses cuisses et son ventre. Elle palpe aussi ses bras ou ses fesses pour en mesurer la fermeté. Il faut absolument sentir sous sa main ses muscles et ses os pour calmer sa hantise.

extrait de faire face à l'anorexie Docteur Alain Perroud

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations